Habiter autrement la planète

En 2015, le Pape François a publié l’encyclique Laudato si’ et a lancé un appel :

J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous.

(ENCYCLIQUE LAUDATO SI’, § 14).

Afin d’y répondre, les SGDF ont voté à l’assemblée générale 2019 la résolution « Vers la conversion écologique des Scouts et Guides de France » qui appelait les membres de l’association à participer à une démarche collective pour s’engager d’avantage sur la préservation de notre environnement. Plus ambitieuse que la simple réduction du bilan carbone, elle vise à mobiliser les énergies de toutes les générations autour d’une approche écologique globale intégrant de fortes dimensions humaines et éducatives.

Le Centre d’activités de Jambville, une vitrine des Scouts et Guides de France

En tant que vitrine des Scouts et Guides de France,
le Centre d’activités mets en place des bonnes pratiques en faveur de la préservation de l’environnement et s’engage dans un process d’amélioration continue.

La chaufferie bois

La chaufferie biomasse chauffe le bâtiment du haut du parc dont le réfectoire.

Le rucher

Les abeilles pollinisent les plantes du parc et du potager. Elles nous offrent du miel servit au réfectoire.

Zones de quiétude

Des zones non campées sont préservées. La biodiversité peut tranquillement s’y restaurer, hiverner ou s’y réfugier.

La biométhanisation

La biomasse récupérée par une entreprise va être mise en digesteur pour un procédé biologique naturel. Ces matières vont produire une énergie renouvelable : le biogaz, ainsi qu’un fertilisant : le digestat

La déchetterie

Nous mettons à disposition du public des bennes de tri, afin de donner une deuxième vie à vos déchets.

Le potager bio

Les légumes, fruits et plantes aromatiques cultivés sont consommés au réfectoire. Des animations dédiées permettent au public de visiter le potager.

La récupération d’eau de pluie

La surface du toit de la grande trente permet de recevoir une grande quantité d’eau de pluie. Elle est stockée dans une cuve pour alimenter les sanitaires attenants et d’arroser le potager.

Un réseau d’énergie, d’eau, d’égoûts

Notre réseau couvre l’intégralité du parc, permettant ainsi de diminuer drastiquement le bilan carbone de nos installations éphémères.





Des événements éco-engagés

Vous souhaitez réduire l’impact de votre événement sur l’environnement ? Nous pouvons vous accompagner dans votre démarche.